Projet d’amendement de la constitution béninoise: HOUNGBÉDJI, LA CIBLE DE CERTAINS POLITICIENS MALINTENTIONNÉS

Un projet d’amendement constitutionnel déposé il y a quelques jours par certains députés béninois et pas des moindres suscite des polémiques au sein de la classe politique et de l’opinion publique. Alors que certains réclament de bonne foi peut être un débat national autour du sujet, d’autres laissent l’essentiel du débat de côté et préfèrent s’attaquer maladroitement à la personne du président de l’Assemblée Nationale, Me Adrien HOUNGBÉDJI.

C’est d’abord un quotidien de la place qui a servi de relai ce mardi aux ragots et autres intoxications contre la deuxième personnalité de l’Etat béninois. On lui reproche maladroitement de ne pas avoir associé les anciens président Nicéphore Soglo et Boni Yayi aux discussions sur l’amendement constitutionnel comme si l’amendement constitutionnel était sa seule chose. Même les initiateurs comme les IDJI, NAGO et AMOUSSOU sont épargnés.
Comme c’est HOUNGBÉDJI leur cible. Il s’en donne à cœur joyeu en tentant de salir la réputation de l’homme ; une réputation de probité, de sagesse, d’homme de dialogue et de consensus bâtie depuis des décennies durant.

Depuis quelques heures, certains se font de plus le relai d’incongruités contenues dans un chiffon d’article qui accuse le président HOUNGBEDJI d’intimider et de menacer les députés de la minorité pour les obliger à voter la reforme constitutionnelle. Comme si ces députés qui sont des personnes majeures et responsables ne savent pas ce qu’ils ont à faire et peuvent facilement céder à un quelconque chantage.

Ne serait-il pas plus productif de chercher à discuter du bien fondé des propositions d’amendement contenues dans le projet plutôt que de s’égarer sur la voie du mensonge et des affabulations contre un homme?

VOUS POUVEZ ATTAQUER MAÎTRE HOUNGBÉDJI AUTANT QUE VOUS POUVEZ MAIS VOUS N'EMPÊCHEREZ PAS SON DESTIN DE S’ACCOMPLIR.
FAÎTES UN RETOUR EN ARRIÈRE, RELISEZ LE PASSÉ DE L’HOMME, REVISITEZ SES CONVICTIONS ET SA VIE ET VOUS VOUS RENDREZ COMPTE QUE C’EST PEINE PERDUE QUE DE LE VILIPENDER OU DE CHERCHER À LE SALIR. IL PASSERA SON CHEMIN ET VOUS LAISSERA DANS LA BOUE PUANTE DE VOS SORDIDES ALLÉGATIONS.

SOUROU GBETOHO

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Latest Tweets

Conference Event HTML Template - New released https://t.co/vgF5mgzNoL https://t.co/aAq2DY0gNW
News Magazine #Joomla Template New release on #Themeforest https://t.co/f5w59DraSF https://t.co/QIe5KIw9Zh
@envato_help Dear ticket id: 1266898. No one answering the ticket. 2 days without a solution. Please, check.
Follow Themewinter on Twitter

Post Gallery

Renouvellement des structures de base PRD à Adjarra: Le bureau de la Sous-Section PRD de Honvié officiellement installé

PIP 2019 : 197 PROJETS A CARACTÈRE FORTEMENT SOCIAL

Accusations tous azimuts contre le Président de la République Patrice Talon: Que l'ex première dame Rosine Soglo fasse preuve de sagesse

Assemblée nationale: LE PIP 2019 PRESENTE AUX DEPUTES DE LA COMMISSION BUDGETAIRE

À la rencontre des jeunes de Porto-Novo et environs: LE MINISTRE JEAN-CLAUDE DONA HOUSSOU PARLE DE SA VIE ET INCULQUE LES VALEURS DE LEADERSHIP, DE PERSÉVÉRANCE ET D'ESPÉRANCE À LA JEUNESSE

38è Assemblée Générale de l’AIMF: UNE DELEGATION MUNICIPALE CONDUITE PAR LE MAIRE EMMANUEL ZOSSOU A PARTICIPE AUX TRAVAUX

« MEET ME » au JPN à Porto-Novo: JEAN-CLAUDE DONA HOUSSOU COMMUNIE AVEC PLUS DE 700 JEUNES DE LA 19è CIRCONSCRIPTION ELECTORALE

Wadagni devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale: Le déficit global du Bénin est actuellement à 4,7% pour  une prévision de  2,7% en 2019